le potager

le potager

mercredi 5 août 2015

Plantation des tomates

La tomate est la star du potager.
Quel jardinier ne la cultive pas? Aucun, elle trouve même sa place en pot sur nos balcon!

La tomate aime les sols profond et riche.
Elle a besoin d'un seul meuble pour enfouir très profondément ses racines.

      1. Le trou

Pour cella, je fait de gros trous avec une  fourche ou une tarière.
Je retire la terre du potager et dans le trou je met du fumier de cheval, puis du compost, et des coquilles d’œuf cassés, je pose la tomate et je recouvre de compost. Je plante les tomates uniquement dans ce mélange, avec de la terre de jardin. L'essentiel est de bien décompacter la terre qui reste dans le trou pour que les racines puissent allez au fond chercher les nutriment et l'eau. Plus les iront au fond, meilleurs seront vos récoltes. Les coquilles d’œuf on pour effet d'apporter du calcium à la tomates et d'éviter ainsi le cul noir des tomates.

Ameublir la terre avec fourche


mélanger terre, compost et fumier

ajouter coquilles d’œufs 



      2. La plantation

Pour la plantation de la tomate ne pas la planter droite, mais couchée. En effet la tige de la tomates à la particularité de pouvoir faire d'autres racines. En la plantant couchée, elle fera d'autre racines et aura donc un meilleur enracinement, une meilleure croissance et production car la plante sera mieux nourri.


plant allongé pour un meilleur enracinement



      3. le paillis

Je fait un paillis avec les tiges et cosses de fèves et de petits pois ( ça tombe bien, on les récolte avant la plantation des tomates), si vous n'en avez pas vous pouvez le faire avec des orties, qui comme les pois et fèves en se décomposant vont apporter de l'azote au plants.

       4. l'ortie

Qu'en est il au sujet de l'ortie au fond du trou de plantation?

Pour ma part je n'ai jamais recouru a cela, tout simplement car je n’avais pas d'ortie. Mais les bien faits de cette pratiques sont controversés.
Certain jardinier pensent que cela aurait Plutôt pour effet étouffer la plante. Le mieux est de recourir au purin d'ortie en arrosage.

       5. L'arrosage

Arrosez la tomate avec du purin d'ortie, puis 15 jours après du purin de consoude. Ainsi avec le purin d'ortie votre plant aura une plus grande croissance ( développement du feuillage) et une meilleur résistance aux maladie. Le purin de consoude lui apporte une bonne floraison et doc fructification.

Attention faite qu'un ou deux arrosage au purin d'ortie sinon vous allez avoir beaucoup plus de feuille que de fruits.

Entre les deux arrosage au purin, arrosez avec de l'eau.

Vous pouvez aussi si vous en avez arrosez avec le " thé des vers"

      6. Le tuteurage

Il est important que la tomate est un bon support. La tomates se développent très vite et si elle n'est pas tuteurer casse sous le poids des fruit ou du vent. J'utilise des tuteurs en spiral galvanisé, que je trouve très utile et pratique. Pas besoin de lien on entoure la tomate autour du tuteur. Il résiste très bien au poids des tomates, le plan est bien maintenu.

       7. La tuile

Si les nuits sont encore fraîches, vous pouvez mettre une tuiles au pied de la tomate. Celle ci va retenir la chaleur de la journée et va la distribuer pour la nuit.

Pour finir les plants de tomates début aout

De beaux fruit bien gros 

Apres 1 mois et demi les tomates ont bien poussé, il y a de beau fruit bien gros et un beau feuillage ( je n’enlève pas les gourmand)