le potager

le potager

samedi 14 décembre 2013

L'urine au potager

Le savez vous votre urine est plein de bienfaits pour votre potager.
En effet, vous pouvez utiliser votre urine comme engrais!



Je n'ai personnellement jamais utilisé l'urine comme engrais. Cependant certaines études montrent sont utilité pour votre potager. Avec votre urine vous disposez d'un engrais naturel et gratuit.



Voici les études concernant sont utilisation.

Composée de 95% d’eau, de 2,5% d’urée et de minéraux, de sel, d’hormones et d’enzymes l’urine est un sous-produit du sang aucunement toxique pour la nature. C’est même l’inverse dans la mesure où l’urine d’un adulte en bonne santé contient 11 grammes d’azote (contenu dans l’urée), 1 gramme de phosphore et 2,5 grammes de potassium, c’est-à-dire des nutriments qui permettent… d’augmenter les rendements des cultures 

Cette propriété pour le moins étonnante a été découverte par Patrick Makhosi, chercheur ougandais à la Kawanda Agricultural Research Organisation, qui a observé que l’application chaque semaine d’urine au pied de légumes sur une période minimale de deux mois pouvait permettre de doubler la récolte par rapport à un échantillon témoin.

L’urine peut être aussi utilisée comme activateur de compost.

En plus d’être une alternative « écolo » à l’utilisation d’engrais industriels, l’urine peut enfin avoir un impact positif sur la consommation d’eau. Les Français vont en effet aux toilettes quatre fois par jour en moyenne pour uriner, or une chasse d’eau « standard » utilise 9 litres d’eau. Multiplié par le nombre de nos concitoyens, la pause-pipi représente chaque jour plus de 2,2 milliards de litres d’eau potable (!) Il est donc grand temps de changer ses habitudes et de passer au jardinage au naturel.

En fin, l'utilisation de l'urine comme engrais permet d’économiser de l'argent, des combustibles fossiles (largement utilisés dans la production d'engrais chimiques) et de l'eau (pas besoin de rincer!). Elle réduit également la pollution des rivières - l'urine est une source d'azote importante qui contribue à l'eutrophisation du fleuve si la dénitrification n'est pas utilisée dans l'usine de traitement des eaux. Et ce n'est pas un recul, même la technologie spatiale l’utilise- la NASA a utilisé l'urine dans les systèmes de culture hydroponiques!

Comment bien récolter votre urine 

•    Isolez-la. La règle d'or est de séparer l’urine des autres déchets corporels. L'urine est propre et doit être conservée telle quelle. Faites pipi dans une bouteille, ou investissez dans un séparateur d’urine pour les toilettes.

•    Utilisez-la lorsqu’elle est fraîche. Nous connaissons tous l’odeur de l’urine après plusieurs heures. Elle provient de l'ammoniac, qui est fabriqué à partir de l'azote. Plus votre urine sentira, moins elle sera nutritive pour vos plantes, et moins il sera agréable de vous en servir. Surtout celle-ci doit être versée dans les vingt-quatre heures qui suivent sa production (NDLR : post-miction pour les puristes), sous peine d’en perdre les bénéfices nutritionnels.

•    Toujours diluer. L’urine est trop fort pour être utilisée directement sur les plantes. Diluer à au moins 5:1, et il même jusqu'à 10:1 pour les plantes plus tendres et les graines.

•    Arrosez les racines. Lors de l'arrosage, essayez de ne pas éclabousser les feuilles, mais versez l’urine à la racine. Cela permet d'économiser sur l'évaporation, et les feuilles sèches sont beaucoup plus résistantes à la maladie.

•    Bien répartir. L’urine peut être salée, et en utiliser trop au même endroit peut nuire aux plantes. Utilisez-la dans votre jardin afin de ne pas risquer la surdose, et ne l’utilisez pas sur la même plante à chaque fois.

•    Nourrissez les plantes qui ont faim. Les plantes qui profiteront le plus de l'urine sont celles avec des besoins en azote les plus élevés. Essayez-la sur les légumes à feuilles comme les choux et les choux-fleurs, le maïs, ou toute autre plante ayant besoin d’une petite cure.


 Qu'en pensez vous, avez vous déjà utilisez l'urine au potager?
Moi je doute de son efficacité Biologique. En effet, si l'on ne mange pas bien, que l'on prend des antibiotiques... cela ce retrouve dans notre urine, si on l'utilise comme engrais cela revient à utiliser un engrais "chimique". Vous en pensez quoi?