le potager

le potager

samedi 30 mars 2013

Fiche culture : les artichauts

Aujourd'hui j'ai planter mes œilletons  d'artichaut.J'ai également effectué un semis d'artichaut, mais là j'ai planter des pieds acheter au marché.


les œilletons




 
La culture de l’artichaut est, contrairement aux idées reçues, relativement simple à conduire.
Que ce soit en semis ou par la plantation de plants ou d’oeilletons, vous verrez qu’il vous sera assez facile d’obtenir de superbes artichauts verts ou violets.

En résumé, ce qu’il faut savoir :
Nom : Cynara scolymus
Famille : Asteracées
Type : Légume

Hauteur
: 100 à 150 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Plutôt léger, riche et bien drainé

Récolte : de mai à août


Semis, plantation de l’artichaut :

La culture de l’artichaut se fait soit par semis, soit par plantation d’oeilletons.
L’artichaut aime les sols plutôt humide, argileux et riches en humus.

Plantation des artichauts :
Les oeilletons se plantent  au printemps ou à l’automne selon la période de récolte désirée.
  • Si vous plantez au printemps (mars-avril), vous récolterez l’été suivant
  • Si vous plantez à l’automne (septembre-octobre), vous récolterez au printemps suivant
compost dans le trou de plantation
L'artichaut est gourmand, mettez du compost décomposé dans le trou de la plantation. 
Respectez une distance d’1 mètre entre chaque ligne et 80 cm entre chaque plant afin qu’ils aient la place de se développer.
Une fois vos œilletons planter, paillez abondamment. 
  • La situation doit être ensoleillée
  • Il doivent être protégés des vents les plus frais l’hiver
œilleton planté

Culture et entretien de l’artichaut :

L’artichaut est une plante qui peut vivre plusieurs années au même endroit à condition d’être bien protégé l’hiver en cas de gelées.
  • A l’arrivée de l’hiver, butez le pied de vos artichauts
  • Couvrir d’un paillage de feuilles séchées pour protéger du gel
  • Au printemps, retirer la terre, désherber puis apporter du compost au pied

 

Les maladies et parasites de l’artichaut :

L’artichaut est un légume assez facile de culture même si il craint certaines maladies ou parasites comme le mildiou, l’oïdium, les chenilles, les pucerons ou la ramulariose.
Il est conseillé de traiter dès le départ de la végétation avec un fongicide (bouillie bordelaise) pour éviter le mildiou et renouveler l’opération après chaque période d’humidité.
Enfin, notons que l’artichaut abrite volontiers les chenilles et escargots et qu’il peut être judicieux de poser des pièges car les dégâts peuvent être importants.
En ce qui concerne le reste des maladies, il existe des traitement naturels contre l’oïdium, les chenilles, ou encore les pucerons.


Récolte des artichauts :

Il convient de couper les capitules à 15 cm environ du pédoncule lorsque vous jugez sa taille correcte.
  • L’idéal est de récolter avant la floraison lorsque les capitules sont tendres. Si les artichauts sont récoltés trop tard on voit une fleur bleue apparaître.
  • Un bon moyen est de regarder les écailles de la tête. L’artichaut est mûre lorsque ces écailles se cassent dès qu’on les plie vers l’arrière.
  • Un pied donne généralement 3 à 4 artichauts la 1ere année et 6 à 10 les années suivantes.
  • Au bout de 3/4 ans il est préférable de changer de culture car les récoltes sont de moins en moins bonnes.

 

  A savoir sur l’artichaut :

On distingue 2 types d’artichauts, le vert et le violet, dont on consomme les capitules.
Cuits ou crus, il se dégustent bien souvent avec une simple vinaigrette mais les recettes sont variés et souvent délicieuses.
L’artichaut est un légume riche en vitamines C et B ainsi qu’un excellent stimulateur pour le foie.